Le parcours de Florian

Le parcours de Florian

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je suis Florian, avec Sophie, ma compagne, notre désir est de partager les connaissances que nous avons pu acquérir dans nos domaines respectifs que sont la médecine chinoise pour moi, l’hypnose et la gestion des émotions pour Sophie en tant que médecin généraliste.

Depuis maintenant quelques années j’avais l’intention de partager les connaissances que j’ai apprises durant mes études en Chine mais je ne savais pas par où commencer. Puis ma rencontre avec Sophie a fait mûrir mes idées, pourquoi ne pas allier nos connaissances pour en faire profiter un maximum de personnes et en même temps se préparer à être de bons parents.

En ce qui me concerne, j’essaierai de vous donner une représentation claire, facilement compréhensible de ce que la médecine chinoise peut apporter à votre enfant.

C’est en 2006 à l’âge de 21 ans que je suis parti en Chine. Vous allez sûrement me dire, mais pourquoi partir à 21 ans dans un pays dont je ne connaissais pas la langue et qui était si éloigné géographiquement et culturellement.

Mon parcours: Montagne Jaune Huang Shan
Montagne Jaune

C’est à la suite des problèmes de santé de mon père que je me suis rapidement intéressé aux médecines douces, à l’homéopathie, aux plantes, aux massages… À chaque fois que mon père allait voir un médecin, un kinésithérapeute, un ostéopathe, c’est moi qui l’emmenais.

Petit à petit j’ai pu m’apercevoir que certains de ces spécialistes ne réfléchissaient et ne voyaient pas le corps et ses symptômes comme les autres. Ils avaient une vision énergétique du corps et cela m’intriguait fortement.

Par la suite, mon père est allé voir un médecin chinois : dans le cabinet du Docteur Ly il y avait toujours beaucoup d’attente, ce qui nous laissait le temps de discuter avec les autres patients. Une grande partie d’entre eux avaient pu guérir des maux qu’ils traînaient depuis des années. Pour d’autres les consultations avaient permis de soulager certains symptômes certes sans les guérir totalement mais de façon naturelle et sans effets secondaires…

À partir de ce moment, j’ai eu un déclic : Je voulais apprendre la médecine chinoise. J’ai commencé à me documenter tout en continuant à échanger avec le Docteur Ly qui m’a dit que si je voulais vraiment apprendre la médecine chinoise, il me fallait partir en Chine.

Pendant ce temps-là Sophie (que je ne connaissais pas encore) avait commencé des études de médecine à Lille…

C’est à 19 ans que j’ai donc annoncé à mes parents que je voulais partir en Chine pour y apprendre la médecine chinoise. J’ai donc passé sept ans dans ce pays dont la culture me passionne, sept années durant lesquelles j’ai tenté de mieux comprendre les principes de la médecine chinoise, aux cours desquelles j’ai rencontré des médecins passionnés qui ont pu me transmettre une petite partie de leurs connaissances, sept années qui m’ont fait comprendre que dans ce domaine je ne resterais qu’un éternel étudiant tellement les connaissances à maîtriser sont vastes. Pendant toutes ces années, j’ai suivi l’enseignement de certains spécialistes qui utilisaient la moxibustion, le massage, l’acupuncture, mais aussi la pharmacopée chinoise.

C’est en 2013 après avoir obtenu mon diplôme à l’université de médecine chinoise du Anhui dans la spécialité de l’acupuncture, la moxibustion et le tuina que j’ai décidé de revenir en France.

Il m’aura encore fallu attendre près de 3 ans avant de rencontrer Sophie, qui durant toutes ces années avait fait son chemin dans ce vaste domaine de la médecine, elle venait tout juste de terminer sa thèse. Depuis quelque mois elle travaillait en tant que remplaçante dans un cabinet de médecine générale, c’est très rapidement qu’elle a commencé à vouloir s’orienter vers quelque chose de plus naturel. Elle a compris très tôt que l’alimentation était quelque chose de très important tout comme l’émotionnel. C’est ainsi qu’elle a commencé à se former en micronutrition et en hypnose.

À la suite de notre rencontre, j’ai pu lui faire découvrir une façon de voir le corps qui jusqu’à présent lui était inconnue.

Un monde où les symptômes du patient sont vus dans leurs globalités, un monde où le plus petit de ces symptômes a une signification pour celui qui sait le décoder.

La médecine chinoise a permis durant plusieurs milliers d’années à des milliards de personnes d’avoir accès à des soins malgré les conditions difficiles de l’époque. Cette médecine a prouvé par son expérience qu’elle est d’une réelle utilité dans le domaine de la prévention mais aussi en ce qui concerne le traitement de certaines maladies.  

À l’heure où de plus en plus de patients viennent en consultation pour des problèmes chroniques qui ne trouvent aucune explication dans les examens complémentaires, la médecine chinoise a un grand rôle à jouer. Notamment en sensibilisant les gens à certaines règles issues de la médecine chinoise qui peuvent participer à la bonne santé de chacun et notamment de celles des plus petits.

Notre objectif à travers ce blog est de vous transmettre certaines méthodes simples pour vous aider à garder vous et vos enfants en bonne santé.


Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •